Prévenir les paiements électroniques frauduleux

Ce que cela signifie pour votre entreprise

Chaque fois que vous acceptez un achat en ligne par carte de crédit, il y a un risque de fraude. Les escrocs utilisent des cartes ou des informations des cartes volées pour effectuer des transactions frauduleuses jusqu'à ce que le ou la titulaire légitime de la carte remarque l'activité inhabituelle et contacte sa banque pour contester les frais. Malheureusement, en tant que commerce, vous êtes tenu responsable de toute transaction frauduleuse.

Si l'essor du commerce électronique s'accompagne d'un risque accru d'usurpation d'identité et de rétrofacturation, il existe des mesures que vous pouvez entreprendre pour protéger votre entreprise. Nous vous recommandons de toujours confirmer les renseignements de votre clientèle pour tout paiement en ligne afin d'éviter une malencontreuse situation de fraude.

Mesures pour limiter les paiements frauduleux

Si vous avez reçu une identification qu'une transaction particulière présente un risque élevé de fraude ou si vous constatez une activité suspecte, voici les mesures à entreprendre.

1. De quel type de transaction s'agit-il?

L'objectif du fraudeur ou de la fraudeuse est de vous prendre quelque chose et de disparaître. Si vous avez entretenu sa voiture à plusieurs reprises, il y a de fortes chances que vous vous en sortiez indemne, même si la transaction présente un risque élevé de fraude. Avec le numéro d'identification du véhicule (NIV) en main, vous pouvez signaler votre client à la police immédiatement, et les escrocs le savent. Mais si votre client n'a pas d'antécédents auprès de votre entreprise et souhaite acheter pour 2000$ de marchandises faciles à revendre, poursuivez votre enquête.

2. Appelez votre client

Si vous vouliez disparaître, que feriez-vous? J'utiliserais une fausse adresse courriel et un faux numéro de téléphone. Pour vérifier ces renseignements, commencez par un appel téléphonique. Le numéro est-il en service? Le message de la boîte vocale correspond-il au nom de la personne figurant dans le dossier? Si une personne décroche, posez des questions simples, comme quels sont le numéro de téléphone auquel vous l'avez jointe et son code postal (vérifiez si les renseignements correspondent à ceux qui figurent dans le détail de la transaction).

3. Vérifiez son emplacement

De nombreux indicateurs d'emplacement peuvent compromette l'histoire des escrocs. Normalement, votre clientèle se trouve à proximité physique de votre entreprise. Vérifiez donc le code postal dans les détails de la transaction sur Kimoby. Est-il proche de vous? Correspond-il à l'indicatif régional du numéro de téléphone cellulaire fourni? Sinon, cela peut-être un signe que votre client utilise les renseignements de quelqu'un d'autre pour vous contacter.

4. Vérifiez son identité

Si vous doutez de l'identité de votre client, demandez-lui une pièce d'identité émise par le gouvernement. Si la transaction est effectuée en ligne, vous pouvez lui demander une photo de la carte. Le nom figurant sur la pièce d'identité est-il le même que celui de la carte de crédit. Le code postal est-il le même ou se trouve-t-il dans la même région. La photo a-t-elle été prise sur une table (bon signe) ou semble-t-elle générée par ordinateur (mauvais signe)?

Pour plus de certitude, faites le même exercice en personne et investissez dans une lumière infrarouge (seulement 30$ sur Amazon) pour vérifier si la pièce d'identité est réelle avant de remettre la commande à votre client.

5. Annulez la commande 

Après toutes ces vérifications, vous avez conclu que votre client vous ment? N'hésitez pas à rembourser la commande si vous n'avez pas encore livré le service ou les marchandises. Vous ne gagnerez ni ne perdrez rien, et c'est votre droit de refuser une transaction qui peut nuire à votre entreprise. Si vous avez déjà livré le service, il n'y a pas grand-chose à faire, mais documentez les interactions que vous avez eues avec votre client afin qu'en cas de rétrofacturation, le processus d'appel ait plus de chances de réussite. 

Découvrez la fonctionnalité de la fraude de Kimoby Pay ici

Cette réponse a-t-elle été utile ? Oui Non

Prêt à vous lancer?